Packaging : vive la pop culture

Flâner dans les rayons des supermachés ou des épiceries fines à l’étranger, est un excellent moyen de découvrir la culture locale. Nous vous proposons ici une petite sélection de packagings japonais, pour aborder une culture à cheval entre deux extrêmes : entre wabi-sabi et kawaii. On vous explique.

Le packaging nous renseigne de façon ludique sur la culture populaire d’un pays. Les emballages se déploient sous nos yeux en un ensemble de codes visuels, de typographies ou de couleurs. En Europe, certaines couleurs appliquées à une typologie de produits par exemple, sont totalement proscrites.

Au Japon, ce que l’on constate très vite, c’est qu’il y a deux grandes tendances en matière de design.

Revenons dans un premier temps aux origines de l’emballage à la japonaise, une tradition liée à l’offrande, dont l’art se transmet de génération en génération. Le Furoshiki, ou  art de l’emballage doit être simple et humble pour ne pas “écraser” ce qu’il contient. Les japonais les réalisent en tissus ou en papier et accordent une grande importance et attention au ficelage.

Un exemple de packaging dans l’esprit Wabi-sabi : carton avec liens, bichromie et formes simples.

Une illustration haute en couleur de l’esprit Kawaii :
design ultra coloré, formes arrondies, personnages enfantins.

Le wabi-sabi

D’un côté donc, l’épure, avec le  Wabi-Sabi qui est l’un des concepts clé de l’esthétique et de la spiritualité japonaise, dérivé du bouddhisme zen et du taoïsme. Ce terme Wabi associé à l’espace, renvoie au sentiment d’isolement, de simplicité et d’intériorité. C’est une voie philosophique.

Le terme de Sabi quant à lui est connecté à l’idée de temporalité, à l’altération, la patine des objets et le goût pour les choses vieillies.

Le Wabi-sabi est basé sur l’authenticité et le minimalisme, l’épure et l’essentiel. Il prône la beauté naturelle des matériaux et les traces nobles d’usures, les défauts du bois, la patine, sont sublimés.

D’une beauté profonde, le wabi-sabi renvoie à la mélancolie douce que les effets du temps provoquent. Il s’illustre par une profonde élégance.

Le kawaii

De l’autre côté, le Kawaii, qui signie mignon, est exactement l’inverse. Il s’illustre par son esthétisme ultra-coloré, au design chargé avec des codes très adolescent. Nombre de personnages, hérités de l’univers des mangas japonais habillent les packagings. Bien-sûr le Kawaii est une influence de la culture occidentale digérée par la culture Japonaise. A l’opposé de la tradition de l’épure et de l’élégance, cette tendance graphique illustre bien le marché de la grande consommation et des produits industriels. 

Exemple de Furoshiki

Un packaging dans l’esprit Wabi-Sabi

Un packaging dans l’esprit Kawaii

Cliquez sur l’icône Pinterest pour découvrir un florilège de packagings japonais

Vous souhaitez recevoir la newsletter…

Renseignez votre adresse mail afin de recevoir la newsletter mensuelle :
Actus graphiques, blog design et communication, livres blancs…

Vous venez d'être ajouté à la liste

Share This