Né et mort avec le siècle (1908-1999), Franco Griniani est à la fois peintre, graphiste et photographe. Formé initialement à l’architecture à l’école Polytechnique de Turin, il oriente par la suite son travail de graphiste autour des notions d’optique et de perception. Ses travaux témoignent de ses recherches sur les effets de mouvement et d’illusion d’optique. Son œuvre se diffusera notamment sur un grand nombre de publicités, symboles et couvertures de livres.

Son travail de graphiste a toujours été mené en lien avec sa pratique artistique et avec son intérêt pour la philosophie et les sciences. 

Son œuvre est vaste, protéiforme est extrêmement dense, comme en témoignent les nombreuses rétrospectives qui lui sont consacrées.

Loin de vouloir dresser un catalogue exhaustif de ses œuvres ou une analyse de l’ensemble de son travail, attardons-nous uniquement sur l’usage que Franco Grigniani fait de la rayure comme élément d’expérimentation.

affiche restrospective grignani
Portrait Franco Grignani

Expérimentation, induction visuelle et image périodique

Graphiste conceptuel par définition, Grignani a orienté une grande partie de ses recherches visuelles autour des questions de perception et d’illusion d’optique.
Il conceptualise son travail autour du phénomène d’induction visuelle, c’est à dire de la capacité hypnotique (induction par opposition à déduction) de formes géométriques détournées ou déformées afin de créer l’illusion du volume et de la profondeur.

L’image périodique, est une image dont la construction s’appuie sur la répétition d’une forme simple. en cela, la rayure, par son motif répétitif, son jeu d’épaisseur et sa capacité créer un effet de profondeur est un élément largement représentatif de l’œuvre de Franco Grignani.

 

Mystère graphique

Franco Grignani serait l’auteur du célébre logo de la marque Woolmark, créé en 1964 et inchangé à ce jour !
Un concours international fut lancé par la marque, et Grignani faisant parti du  Jury, était exclu, de fait, de la compétition. Il aurait malgré tout soumis sa création en utilisant un pseudonyme. Les cahiers de l’artiste présentant les phases de recherche laissent peu de doutes sur sa paternité. L’Alliance Graphique Internationale attribue aujourd’hui le logo à Grignani alors qu’officiellement Francesco Saroglia, un célèbre inconnu sans aucune autre production graphique en serait l’auteur. Le mystère demeure…

Franco Grignani Morceaux choisis

Cliquez sur l’icône Pinterest

Vous souhaitez recevoir la newsletter…

Renseignez votre adresse mail afin de recevoir la newsletter mensuelle :
Actus graphiques, blog design et communication, livres blancs…

Vous venez d'être ajouté à la liste

Share This